LILLE |  BRUXELLES  |  METZ |  NAMUR |  ET...

Guillaume Mathias, auteur de bande dessinée

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Guillaume Matthias ou Guigui le gentil sur les internets. Diplômé de l’école d’art supérieure de Metz, je suis auteur amateur de Bande Dessinée et passionné depuis ma plus tendre enfance, de séries TV et de cinéma, en plus de la bande dessinée. C’est donc tout naturellement que je suis devenu un bon gros Geek. Mais attention : le genre de Geek qui plaît quand même aux filles. Designer mobile et chef de projet de profession chez MyApphone, je suis membre de l’association Phylactères depuis 2006, dont je suis le chargé de communication. En 2010, je me lance dans un projet personnel : la série BERTRAND KEUFTERIAN et dans sa suite ZONE 57 où j’alterne les casquettes de scénariste, dessinateur, coloriste et maquettiste.

Quelle est votre pratique artistique actuelle ?

Je travaille aussi bien de façon traditionnelle (encre de chine, plumes, pinceaux) que moderne (Photoshop, illustrator)… J’anime d’ailleurs régulièrement des ateliers BD pour les jeunes et les moins jeunes et depuis quelque temps je me suis mis à la vidéo avec ma chaîne YouTube (Guillaume Matthias) où je parle de séries TV, de ciné et de BD bien sûr.

Pour l’œuvre du panier Geek, vous avez proposé à Kilti Metz la série de comic-book Zone 57, pouvez-vous nous parler de cette série plus en détail?

Je réalise cette BD en équipe avec Carlos Rodrigo qui turbine aux scénarios, Ceel et Solynk à la couleur. Pour faire simple l’histoire est celle d’extraterrestres ayant décidé d’envahir la Terre mais qui se voient défaits par l’humanité qui trouve de justesse le moyen de les confiner dans des lieux bien précis, dont la ville de Metz. Du coup, des traqueurs d’aliens voient le jour pour nettoyer ces places de leurs « nouveaux habitants »… Ces chasseurs deviennent des stars via des émissions de télé-réalité… Notre héros, Bertrand Keufterian, tente d’être l’un d’eux.

La BD éditée, d’abord en fascicule par l’association Phylactères, puis en album cartonné réunissant les 4 épisodes du premier arc : « BERTRAND KEUFTERIAN » (édité par Kotoji et Phylactères). Les 4 derniers épisodes qui forme le deuxième arc : « ZONE 57 » suivent le même chemin. D’ailleurs dans le panier geek de Kilti vous allez découvrir les 3 premiers épisodes de ce deuxième arc.

Depuis quand avez-vous commencé à dessiner, et comment avez-vous su que vous vouliez travailler dans ce domaine ?

La vraie question est quand est-ce que vous avez arrêté de dessiner ? Car tout le monde dessine étant enfant, certains s’arrêtent et d’autres non. Je pense que j’ai su que je voulais faire ça quand j’étais enfant comme beaucoup.

Qu’est-ce que vous pouvez nous dire de la culture dans cette région en ce moment?

Je trouve que contre tout attente, notre région est plutôt bien vivante, comme en témoigne les évènements un peu geek, rien qu’à Metz et sa région, avec par exemple Metztorii ou bien les rencontres de BD de Marly dont la prochaine édition est le 6 et 7 octobre.

Avez-vous des coups de cœurs locaux à partager (tous domaines confondus)?

J’adore l’escape game THE BOX à Metz, ça permet vraiment de s’immerger dans un univers. Sinon j’ai beaucoup aimé Constellations cet été.

Si on vous dit « geek », à quoi pensez-vous spontanément et pourquoi?

Je pense à trop de choses…

Fut une époque où la culture geek n’était pas autant reconnue qu’aujourd’hui, j’ai travaillé pour diverses revues spécialisées dans le cinéma et les séries comme : L’Ecran Fantastique, Toxic, Episode, Séries Max en tant qu’illustrateur, rédacteur et parfois maquettiste. Je fus d’ailleurs co-rédacteur en chef le temps de quelques numéros de Séries Max et même animateur radio sur une station locale pour y parler de fictions télé. Je voue un véritable culte à The X-Files, Twin Peaks et Star Trek depuis toujours… Autant dire que j’ai grandi dans cette culture, alors ne me lancez pas sur le sujet, à moins d’avoir envie de m’entendre en parler pendant des heures.

Mais pour essayer de vraiment répondre à votre question, je pense à « Culture », car les geeks contribuent à la Culture avec un grand « C » de manière importante et ce, dans de nombreux domaines.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Finir l’épisode 4 de ZONE 57, qui sera le dernier opus de la saga, pour avril prochain et de lancer un financement participatif afin d’éditer un album recueil des 4 épisodes et bien d’autres choses encore…

Log in

loading